4 étapes clés pour réussir l’intégration de votre nouveau collaborateur

09 Mai 2017

EVotre nouveau salarié doit se sentir bien dès ses premiers pas dans votre entreprise. C’est une étape primordiale pour son implication et sa motivation. Nous vous présentons ici les 4 étapes clés pour réussir l’intégration de votre nouveau collaborateur.

1. Préparer son arrivée

Idéalement, lors de votre dernier entretien avec le candidat, vous avez pris le temps de le présenter aux équipes et de lui faire visiter vos locaux afin de faciliter son arrivée le jour j.

Le jour de son arrivée approche, veillez à préparer l’ensemble du matériel et des informations dont il aura besoin pour travailler : matériels informatiques, identifiants, règlement intérieur, tenue de travail si nécessaire…

De plus, pensez à informer l’ensemble de vos équipes afin qu’elles lui réservent le meilleur accueil. Prenez le temps de leur expliquer sa fonction et ses missions afin qu’elles appréhendent le rôle qu’il va jouer au sein de l’entreprise.

2. Prévoir une journée d’intégration

Le jour de son arrivée, rien ne sert d’aller trop vite ! Cette journée est dédiée à son intégration. Votre nouveau collaborateur doit découvrir la culture d’entreprise et les règles de vie qui sont instaurées. C’est également l’occasion de le présenter plus longuement à ses futurs collègues et de régler l’ensemble des démarches administratives liées à son arrivée dans l’entreprise.
Au cours de cette première journée, le salarié peut aussi avoir un entretien avec son manager afin de détailler davantage ses missions et les tâches qu’il aura à accomplir.

3. Désigner un référent

Une fois intégré, le nouveau collaborateur doit être accompagné. Le fait de désigner un référent est la méthode idéale pour qu’il se sente rassuré. Le référent est présent pour répondre à l’ensemble de ses interrogations et pour l’aider à devenir autonome au sein de l’entreprise.

C’est également lui qui peut lui remettre le livret d’accueil, si l’entreprise en a prévu un. C’est un support pratique, qui aide le nouveau salarié lors de ses premières semaines dans l’entreprise.

Le référent n’est pas nécessairement le manager. Cependant, il est préconisé de choisir une personne qui a une bonne connaissance des tâches afférentes au poste. Il s’agit généralement d’une personne ayant un profil plus expérimenté que le nouvel arrivant.

4. Assurer un suivi régulier

Enfin, le nouveau collaborateur doit être suivi par son manager afin de le recadrer le plus tôt possible si nécessaire et de l’informer sur la qualité de son travail et de son implication dans son nouveau poste. En effet, le salarié a besoin d’être rassuré et de savoir s’il est dans la bonne direction.

Pour aller plus loin…

Qu’est-ce que le livret d’accueil ?

 

‘https://fr.freepik.com/photos-libre/handshake-des-cadres-se-saluer_858575.htm’>Designed by Pressfoto