Pourquoi un RH dans une TPME ?

25 Avr 2019

….Parce que les Hommes et les Femmes évoluent

Le « H » de Ressources Humaines représente un enjeu majeur pour toutes les structures, et les petites entreprises sont en première ligne. Le magazine Forbes rappelle dans un récent article que l’ère actuelle est celle de la volatilité et de la mutation constante. Devant l’ubérisation de l’économie, il n’a jamais été aussi impérieux pour l’employeur de développer la motivation et les performances. La communication est passée à 360° et la flexibilité est devenue reine des attentes individuelles et collectives.

Selon une récente étude du ministère du Travail, « près d’un quart des personnes en emploi a quitté leur profession pour une autre, entre 2010 et 2015. » Dorénavant, il est admis qu’un individu changera plusieurs fois de métiers au cours de sa vie. Ainsi, les compétences de chacun se renforcent et évoluent au grès des expériences. L’envie et les motivations d’un individu le font évoluer d’entreprise en entreprise, métier après métier.

Aujourd’hui, quand on est dirigeant, le but du jeu est d’associer des compétences individuelles et de donner un sens commun. Et il ne doit pas oublier de répondre aux besoins de toutes les parties prenantes. Autrement dit, respecter ses obligations d’employeur et donner envie de travailler avec l’entreprise, d’y rester et d’y être performant est devenu tout un art !

La volatilité de la nature humaine a tendance à inquiéter les dirigeants qui ne parviennent plus à comprendre leurs salariés. Ce constat est renforcé par les changements de modes et outils de communication ainsi que les évolutions des modèles de management. Il est indispensable de cultiver les talents en replaçant l’Humain au cœur de la culture d’entreprise pour espérer diminuer le turn-over, anticiper des départs à la retraite, faire évoluer les compétences, et être attractif !

…Parce que les métiers et les technologies changent

Depuis une quinzaine d’années, un autre phénomène est venu renforcer les difficultés des dirigeants : le tout numérique a bouleversé les habitudes de tout un chacun. Les compétences ont changé, et certains métiers ont été transformés ou créés.

Le secteur de la culture et des médias illustre bien cette difficulté car il vit depuis plusieurs années de profondes mutations. Un article de l’Apec rappelle que « tous les secteurs culturels ont été touchés par la révolution numérique et par la dématérialisation des biens culturels qu’elle a engendrée. Les modes de production et d’édition de biens culturels se sont progressivement redessinés (…). Avec le développement d’Internet, de nouveaux entrants issus de secteurs connexes aux médias et à la culture sont arrivés sur les marchés et bouleversent les équilibres des médias traditionnels ».

Ainsi, il est fréquent de constater qu’un technicien formé il y a 15 ans en BTS audiovisuel peut ne pas connaitre le fonctionnement de beaucoup de machines du marché (s’il n’a pas été formé entretemps) tant l’évolution du savoir-faire a été significative entre les techniques analogiques et numériques. Le secteur audiovisuel n’est pas isolé. Que dire des métiers des loisirs, de l’évènementiel, du transport, de la communication pour lesquels les applications, la géolocalisation, les réseaux sociaux et le full numérique sont venus révolutionner les pratiques ? Les dirigeants de tous les secteurs d’activités, sont aujourd’hui concernés par les changements des métiers et ils doivent s’adapter.

Il devient donc nécessaire de renforcer les pratiques pour recruter, cultiver les talents, adapter les compétences des équipes, intégrer les nouvelles générations.

Le dirigeant doit (ré)agir !… et se faire aider en matière de Gestion des Ressources Humaines

En tant que dirigeant(e), vous ne vous sentez peut être pas le/la mieux placé(e) pour animer et porter tous les projets RH de l’entreprise.  Si vous avez tendance à mettre beaucoup d’affect dans vos relations avec vos équipes, certains sujets peuvent même devenir difficiles voire conflictuels.

Quand on est dirigeant de TPME, on manque parfois de solutions, et l’expert-comptable n’est pas le mieux placé pour traiter des compétences de votre entreprise. Alors ? Que fait-on ? Et bien on fait appel à un pro ! Pour assurer le bien-être individuel et collectif dans votre entreprise, entourez-vous d’un expert RH impliqué à vos côtés pour recruter, manager les compétences et garantir une dynamique sociale dans le respect du cadre légal et conventionnel.

Toutes ces réflexions et la mise en œuvre de certaines démarches sont nécessaires au maintien de l’entreprise sur son marché et elles sont souvent indispensables pour garantir et sécuriser le futur de l’entreprise.

Les intérêts à se faire accompagner par un professionnel des RH

L’Afdas, comme beaucoup d’OPCO (Opérateurs de Compétences), accompagne ses adhérents, dirigeants d’entreprises de – de 50 salariés car « votre temps est précieux et consacré, essentiellement, à développer l’activité de votre entreprise. En parallèle vous devez piloter votre équipe, recruter, anticiper les risques de ruptures et maintenir vos collaborateurs au niveau de compétences exigé par votre environnement professionnel. Et le temps vous manque. »

Un expert du sujet vous facilitera la tâche car, en plus de vous faire gagner un temps certain, il vous apportera une analyse objective et des méthodes professionnelles adaptées à votre culture d’entreprise pour attirer, fidéliser et fédérer. Faut-il rappeler que le recrutement est aussi un enjeu marketing ?

Un consultant RH externalisé vous accompagne pour piloter les compétences d’aujourd’hui et de demain, redonner une place stratégique à la formation et communiquer efficacement. Cette démarche vous permettra également de donner du sens aux savoir-être de votre organisation et au projet commun.

Voilà une partie des avantages à vous faire accompagner dans l’aventure de « la reconquête des salariés ». Alors gagnez du temps et appelez les équipes Agilytae !

Votre entreprise dépend de l’AFDAS ?

Agilytae Groupe est référencé dans le cadre de prestations d’appui-conseil RH afin de vous accompagner dans l’amélioration de vos pratiques RH, l’adaptation de vos ressources à vos besoins et le développement des compétences de vos collaborateurs.

Les entreprises de moins de 50 salariés bénéficient d’un financement total de la prestation. Pour les entreprises de plus de 50 salariés, veuillez contacter votre interlocuteur Afdas.

En savoir plus >

Cécile BERNAT

Consultante & Formatrice RH