En quoi le recrutement est un enjeu marketing ?

26 Mar 2019

Quelle que soit la taille de l’entreprise, le recrutement est un réel enjeu financier, organisationnel et de plus en plus marketing. En effet, au-delà de séduire ses clients, c’est aussi les talents qu’elle a besoin de conquérir pour se développer. C’est ainsi que le marketing et les ressources humaines se rejoignent.

Quelques chiffres pour commencer

Reed Consulting a réalisé une étude au Royaume-Uni révélant quelques statistiques intéressantes :

  • 66% des candidats ne reçoivent pas de retours des employeurs
  • 23% jugent que les délais d’attente jusqu’à l’entretien final sont excessifs

Une autre étude de Glassdoor datant de 2018 dévoile que 69% des candidats n’accepteraient pas un emploi dans une entreprise qui a une mauvaise réputation.

Face à ce constat, on comprend toute l’importance de l’image externe de l’entreprise dans ses processus de recrutement. C’est ici que la Marque RH Entreprise©, communément appelée Marque Employeur, entre en jeu !

Le candidat : le client du processus

Une question d’expérience

Revenons sur la place du client dans le processus évoqué précédemment. Il est important d’identifier le candidat, intégré dans un processus de recrutement, comme  un client intégré dans un processus de vente. Comme tous les clients satisfaits d’une expérience d’achat, le candidat doit lui aussi ressortir de son expérience de sélection avec une image positive de l’entreprise, des process mis en œuvre et des contacts établis.

On n’a pas deux fois l’opportunité de faire une première bonne impression

La démarche de recrutement donne une première impression sur l’entreprise, ses contacts et son organisation. Si le processus de recrutement n’est pas respecté et/ou bien défini, le candidat pourrait percevoir l’entreprise comme désorganisée. Si l’interaction avec les recruteurs n’est pas agréable et chaleureuse, le candidat peut avoir une représentation négative de la société.

A l’appui de l’étude réalisée par Reed Consulting, on imagine bien qu’un candidat ne souhaitera pas rejoindre une entreprise dont la réputation est mauvaise.

De plus, aujourd’hui avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, on connait la facilité avec laquelle une information se diffuse très rapidement. Une mauvaise expérience candidat influerait nécessairement sur la réputation de l’entreprise sur les réseaux sociaux et les sites de notation des entreprises.

Et, pensons aux clients, feraient-ils confiance à une entreprise connue pour ses pratiques internes peu éthiques ? Aurions-nous, nous même, envie de rejoindre une structure dans laquelle on perçoit une ambiance douteuse ? Quelle presse ferions-nous à ce type d’entreprise ?

Les réseaux sociaux sont très souvent utilisés comme canal de communication des recrutements et également pour valoriser la Marque RH d’une entreprise. En effet, ces derniers permettent de se construire une véritable communauté qui s’intéresse à son évolution. Elle peut être constituée de ses collaborateurs, clients, prospects, relations professionnelles et également de candidats potentiels.

Si la page entreprise publie régulièrement de nouvelles offres d’emploi, son public aura tendance à penser qu’elle se porte bien et que l’activité est pérenne. Toutefois, attention à ne pas tomber dans l’excès, ce qui pourrait donner l’impression d’un turnover important.

Les nouvelles technologies, vecteurs d’une bonne image pour l’entreprise ?

De nouveaux outils voient le jour pour instaurer les nouvelles technologies au cœur des processus de recrutement. Que ce soit pour les entretiens à distance ou encore des logiciels de sélection de CV, ils permettent de faciliter les échanges et de simplifier le processus. On parle ici de chatbot tels que Shapr, Jooble, Kudoz, etc.

Une entreprise qui utilise ce type d’outils montre son attrait pour l’innovation, de quoi séduire plusieurs candidats. Attention néanmoins à ne pas robotiser le processus de sorte à perdre l’ensemble des interactions humaines, nécessaires pour se faire un avis sur les candidatures et essentiels également pour que les candidats appréhendent « humainement » leur futur environnement.

Une des limites de ces outils s’illustre parfaitement avec le cas d’Amazon qui a lancé en 2014 un logiciel basé sur l’Intelligence Artificielle dédié au recrutement. 3 ans après sa sortie, le logiciel a été retiré du marché car il avait clairement une préférence pour les CV masculins. Cela s’explique par le fait que le secteur de l’informatique est dominé par une présence masculine et le logiciel avait donc déduit qu’il était préférable d’avoir des hommes.

En définitive, le marketing est un enjeu de plus en plus fort pour le recrutement. Le candidat d’un jour peut être votre client demain. Tous les publics de votre entreprise sont importants pour votre notoriété globale, rien n’est à laisser au hasard.

Vous n’avez plus envie de passer à côté des talents dont vous avez besoin ? Vous souhaitez être attractif sur le marché de l’emploi pour développer votre entreprise ? Vous souhaitez faire la différence par rapport à vos concurrents ?

Agilytae vous accompagne dans votre stratégie de marketing RH. Alors prêt à vous lancer ?

Romain Girard
Assistant formation

<a href= »https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/affaires »>Affaires photo créé par ijeab – fr.freepik.com</a>